Passer
Tous les communiqués de presse

FINAL REPORT - The Fairyland for Fashion 10-13.2.2020, Le Bourget, Paris

3 mars 2020

L’édition de l’hiver 2020 des salons de The Fairyland for Fashion aura été une session singulière. Les circonstances exceptionnelles ont empêché près de 50% des exposants chinois de quitter leur pays pour se rendre à Paris. Dans certains cas, les agents européens de ces entreprises chinoises ont pu présenter les collections sur les stands.

Les salons se sont tenus cette année dans un contexte très particulier. Les contrôles sanitaires opérés par les autorités chinoises ont empêché un grand nombre d’exposants de venir en France. Nos grands partenaires chinois ont toutefois tenu à nous renouveler leur confiance en nous confirmant qu’ils seront bien là en septembre. Comme toujours, les acteurs de ce marché dynamique montreront leur résilience et leur professionnalisme. Même si les acheteurs décident de mettre en place temporairement des circuits de sourcing alternatifs pour garantir les approvisionnements, ils souhaiteront rapidement retrouver leurs circuits habituels. De ce fait, on peut d’ores et déjà imaginer que la session de septembre sera très bonne pour les affaires

Les 6 grands salons professionnels de Messe Frankfurt France consacrés aux tissus et matières, à la confection, à l’innovation textile, à l’habillement et aux accessoires ont accueilli 7109 visiteurs. Une baisse de la fréquentation (-49% par rapport à l’année précédente) qui s’explique à l’évidence par un marché fortement perturbé. Néanmoins, la structure globale du visitorat (répartition par pays et par fonction) est restée plutôt stable, tout comme le flux des visites, qui s’est également maintenu pendant les 4 jours. Les résultats en termes d’intensité des échanges et de business, constatés par tous les participants, montrent que les organisateurs ont vu juste en tenant le cap et en maintenant l’ensemble des événements après concertation avec les autorités sanitaires françaises.

Un panier moyen en hausse 

Incontournables dans le paysage de la mode, les 6 rendez-vous qui composent The Fairyland for Fashion – Apparel Sourcing Paris, Avantex Paris, Leatherworld Paris, Shawls&Scarves Paris, Texworld Paris et Texworld Denim Paris – confirment leur position de carrefour stratégique des industries de la mode, reflets, en temps réel, des mouvements et des tendances du marché.  

Les incertitudes qui pèsent depuis le début du mois sur la production chinoise ont ainsi fait progresser le panier moyen des acheteurs, soucieux de sécuriser leurs approvisionnements auprès des exposants présents. Des pays comme la Turquie, la Corée – très remarquée cette année –, le Pakistan ou le Bangladesh, semblent avoir profité de cette situation extraordinaire. De nombreux acheteurs anticipent déjà un net renforcement des flux de business dans les mois à venir. 

Les petites quantités plébiscitées 

Les circonstances ont également favorisé, vraisemblablement pour les mêmes raisons, les commandes de petites quantités de textile ou de vêtements finis. Texworld Paris a le premier à proposer ce service + pour les acheteurs, et notamment les créateurs. Une tendance facilitée par le balisage spécifique proposé par les salons The Fairyland for Fashion avec les parcours « petite quantité », « artisanat » ou « sourcing durable ». Parallèlement, la sectorisation et les pavillons nationaux ont contribué à mettre en valeur des pays de sourcing émergent comme la Mongolie, qui exposait pour la première fois, ou encore l’Éthiopie, qui a pu démontrer l’étendue de ses savoir-faire.  

TEXWORLD PARIS, l’ouverture sur le monde  

Malgré l’absence de nombreux industriels chinois, la 46ème édition de Texworld Paris, a su conforter sa position de leader auprès de l’ensemble des professionnels de la mode, les donneurs d’ordres à la recherche de tissus, d’accessoires, de fournitures et de savoir-faire vestimentaire.  

Très remarquée avec son stand de plus de 500 m2, la Turquie affichait une présence structurée et une offre créative illustrée à de nombreuses reprises dans le Trend Book du salon, signe d’un renforcement de l’industrie dans ce pays au savoir-faire textile reconnu. Idem pour la Corée qui a pu mettre en avant ses compétences et ses spécificités d’une destination devenue incontournable dans les schémas de sourcing internationaux.  

TEXWORLD DENIM, l’avancée des fibres responsables 

Sur Texworld Denim, où elle était particulièrement visible cette année, l’offre sustainable semble avoir conquis la place qui doit être la sienne. « On a pour la première fois le sentiment que les fibres soutenables, les matières premières bio ou recyclées deviennent la norme, constate un acheteur. Si elles ne sont pas présentes partout, elles sont souvent proposées au catalogue et s’invitent dans les discussions, ce qui n’était pas le cas avant ».  

En phase avec les attentes du marché exprimées par les visiteurs, Texworld Denim Paris a mis l’accent avec succès sur les sujets liés au développement durable avec l’opération menée par le label OEKO-TEX® avec FOURSOURCE, partenaire de Messe Frankfurt. Les représentants d’OEKOTEX®, ont répondu à toutes les demandes de certifications et ont rappelé le rôle de l'association et ses missions pour garantir les qualités des textiles.  

APPAREL SOURCING PARIS et SHAWLS&SCARVES PARIS, une offre toujours variée 

Les acheteurs étaient présents et les rendez-vous programmés avec les exposants ont bel et bien été honorés sur le plus grand salon européen de sourcing mondial.  

Cette 18ème édition fut également l’occasion de découvrir l’offre des pays mis en avant cette année comme la Mongolie, qui présentait des pièces de grande qualité réalisées en laine de Yak ou de jeunes chameaux : des matières premières à retenir comme alternative crédible au cachemire pour leur intérêt économique, leur qualité durable et leur potentiel esthétique. 

Autre originalité du salon pour les enthousiastes du near-sourcing, avec la participation pour la première fois de trois entreprises en confection venue d’Ukraine sur un stand collectif. Le défilé de la marque Jenadin a ainsi eu l’occasion de représenter la création ukrainienne. 

La session de février consacrait de nouveau les confectionneurs bangladais réputés pour leur production de vêtements casualwear et sportswear, mais aussi pakistanais et éthiopiens, dont la large gamme de produits (T-shirts, vestes, robes, pantalons…) en font des acteurs incontournables de The Fairyland for Fashion. 

AVANTEX PARIS, de nouveaux modèles à explorer 

Premier salon des technologies au service de la mode et son industrie, Avantex Paris présentait, cette année encore, les nouveaux modèles du secteur avec, bien sûr, des solutions développement durable.  

Une nouveauté insufflée aussi bien par ses propositions innovantes en matière de tissus, de matériaux, de composants de produits et de services, dont de nouveaux schémas de sourcing amont et de renouvellement des ressources. À l’exemple de la designer textile Marie Vinter sur le stand de la Fashion Tech, avec Valk, un nouveau matériau 100% biodégradable conçu à partir de protéines. La créatrice et exposante Clara Davis, spécialiste du design durable, notait pour sa part « un réel intérêt des visiteurs pour les innovations présentées sur Avantex, beaucoup de contacts engagés, de qualité, avec des décideurs, et qui pourraient potentiellement déboucher sur des développements intéressants. »  

LEATHERWORLD PARIS, une vitrine internationale Leatherworld Paris proposait cette année un panorama des savoir-faire venus notamment d'Inde, de Turquie, du Pakistan. Parmi les offres qui ont retenu l’attention des acheteurs, on peut citer par exemple la gamme de sacs, de pochettes et d’accessoires en matières alternative et en liège, développé par Hong Kong Kin Hing Handbag (stand M018), ou encore les accessoires en cuir du fabricant indien Global Leathers Private Limited (stand L023). Cette année encore, l’offre en petite maroquinerie, mais aussi en sacs était visible au cœur des allées qui fait la part belle aux matières connexes. 

Échanges, partage et découvertes  

Les conférences et les tables rondes proposées pendant toute la durée du salon ont attiré un public nombreux car elles complètent directement l’offre produits. Le panel d’intervenants sélectionnés et les thèmes retenus - jamais les mêmes d’une session à l’autre - ont balayé toutes les préoccupations actuelles et proposé des solutions applicables à court terme. Sur l’Agora Avantex, des rencontres ont permis, entre experts, d’étudier avec succès :  

  •  Impression et teinture textile, innover pour limiter la consommation d'eau et diminuer son impact écologique
  • Recyclage et biopolymères, solutions durables et scalables pour l'industrie textile habillement ? 
  • Big data, GAFAM et mode, quel futur ? 
  • Alliances entre marques de mode et startups digitales, retours d’expérience 
  • Nouveaux outils d’analyse des filières, dimensions écologique et sociale s’imposent 
  • Le fabriqué à la commande numérique est-il l'avenir du retail ? 

 Sur l’Agora Hall 2, tous les aspects liés aux attentes des consommateurs ont été abordés, là encore, autour de spécialistes reconnus. Quatre tables rondes ont développé des thématiques plus orientées vers les réponses marché :

  • Comment la culture pop influence la mode ? Et inversement ! 
  • L’entretien des textiles et des matières alternatives 
  • De quels services la mode a-t-elle besoin aujourd’hui ? 
  • RSE : de bons exemples dans la mode 

A noter que les discussions et les échanges avec le public très présent sur ces Agoras, ont croisé, avec des éclairages, soit très techniques, soit très business, les préoccupations auxquelles l’industrie doit être prête : transparence, économie circulaire, nouvelles ressources, RSE, co-création et séries courtes… Des enjeux auxquels Messe Frankfurt continuera d’apporter sa contribution directe. 

Fidèle à la tradition des salons de Messe Frankfurt France, un programme de défilés a offert la découverte en « live » des collections proposées par les exposants.   

Sur le modèle de l’expérience menée avec les élèves de la HEAR (Haute Ecole des Arts du Rhin), en lien avec l’organisme chinois CCPIT TEX en 2019, Messe Frankfurt renforce ses liens avec les écoles en proposant une collaboration originale aux élèves de l’école de mode de LISAA (l’Institut Supérieur des Arts Appliqués). Les étudiants se sont inspirés d’une sélection de 110 vêtements opérée sur les salons pour imaginer des pièces uniques. À l’issue de cette séance de sourcing « live », ils auront 4 mois pour réaliser leur propre travail créatif qui comptera pour leur cursus de fin d’études. Les meilleurs vêtements de ces futurs professionnels seront exposés lors de la prochaine édition de septembre. 

Frédéric Bougeard deviendra le président de Messe Frankfurt France à compter du 1 avril 2020   
Tous les professionnels qui comptent dans les industries de la mode s’étaient donné rendez-vous, le mardi 11 février au soir, autour de Michael Scherpe pour saluer son engagement sans faille en faveur de Texworld Paris. Detlef Braun, Directeur Général de Messe Frankfurt, au nom de tous les membres du comité́ exécutif, a retracé le parcours exemplaire de Michael Scherpe en faisant un parallèle avec son autre passion, la navigation. Monsieur Braun a rappelé combien « les hommes de la mer savent affronter les incertitudes, devancer les obstacles et chercher la bonne voie avec les bons alliés qui permettent d’affronter tous les challenges et de remporter la compétition. » Michael Scherpe a été ainsi le premier à croire et à démontrer les potentialités de cette offre internationale dont il a su convaincre les acteurs majeurs à se rassembler sous la bannière de Texworld Paris, grâce à ses relations privilégiées nouées au fil du temps. En bon explorateur, il a su faire découvrir aux professionnels de la mode toutes les opportunités de sourcing dont Texworld Paris est devenue la plateforme européenne référente. Georges Zhang Tao, le secrétaire général de la chambre chinoise du commerce textile (CCPIT TEX), a tenu pour sa part à mettre en avant au nom de tous les industriels chinois la densité unique du relationnel entre le monde chinois et Messe Frankfurt grâce à Michael Scherpe.   

C’est à Frédéric Bougeard, qui deviendra donc le nouveau Président de Messe Frankfurt France à partir du 1er avril 2020, de compléter cet hommage en soulignant l’ampleur du rendez-vous professionnel ainsi mis sur pied durant ces presque 20 ans et qu’il aura à cœur de poursuivre, au bénéfice direct des opérateurs qui ont si bien fait confiance à Texworld Paris bien ancré dans la capitale de la création.   

Remerciant ses équipes pour cette aventure si heureuse, Michael Scherpe a exprimé sa gratitude à tous les soutiens qui lui ont permis de construire cette plateforme business au service des industries de la mode. « Les efforts continus de nos exposants pour améliorer leurs produits, affiner leurs connaissances du marché européen de la mode, structurer leurs participations à nos salons ont amené The Fairyland for Fashion à ce niveau indispensable pour tous les professionnels, de l’amont à l’aval. Je suis très fier que nos salons soient parvenus à ce stade stratégique. Frédéric Bougeard, je le connais depuis plus de 20 ans…, a conclu Michael Scherpe, c'est un grand professionnel du monde des salons et je suis convaincu qu'il continuera à écrire la success story de Messe Frankfurt France. ».   

Il faut rappeler que Michael Scherpe a créé et développé la filiale française qui compte aujourd’hui 25 employés et un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros. Il continuera de diriger l'agence commerciale indépendante de Messe Frankfurt en France, qu'il a reprise en 1981.   

L’organisation des évènements parisiens des industries de la mode est confiée à Frédéric Bougeard, actuellement directeur général jusqu’à sa prise de fonction. Cet ancien responsable de Maison & Objet, fin connaisseur des marchés français et internationaux, sera donc le responsable du bon déroulement des salons Apparel Sourcing Paris, Avantex Paris, Leatherworld Paris, Shawls&Scarves Paris, Texworld Paris, Texworld Denim et Texcare France (anciennement JET Expo). 

Pour un confort optimal de visite, Apparel Sourcing Paris, Avantex Paris, Leatherworld Paris, Shawls&Scarves Paris, Texworld Paris et Texworld Denim Paris s’inscrivent dans la galaxie de salons connexes Messe Frankfurt France, dans un même lieu, aux mêmes dates, et dont l’entrée est gratuite sur présentation d’un justificatif professionnel.
 
Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com

Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 600* employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 733* millions d’euros. Nous entretenons des liens étroits avec les branches représentées dans nos salons. Nous défendons les intérêts économiques de nos clients dans le cadre de nos secteurs d’activité « Fairs & Events », « Locations » et « Service ». L’un des atouts majeurs qui différencie notre groupe réside dans le réseau de distribution mondial qui couvre toutes les régions du monde avec une présence très forte. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse. Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.messefrankfurt.com
 
 
Contact –presse : RE ACTIVE – – Gilles Muller – gillesmuller@re-active.fr & Dimitry Helman – dimitry@re-active.fr –  +33 1 40 22 63 19  Messe Frankfurt France – Cassandra Galli – cassandra.galli@france.messefrankfurt.com - +33 1 55 26 61 39

Téléchargements

MESSE FRANKFURT FRANCE et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies sur le présent site internet, afin d’optimiser les temps de réponse, d’analyser vos données d’utilisation et de mieux cibler les publicités qui vous sont proposées. 

Acceptez-vous que MESSE FRANKFURT FRANCE et ses partenaires utilisent des cookies pour les finalités figurant ci-dessus ?

Vous disposez du droit de retirer votre consentement à l’utilisation des cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur l’utilisation qui est faite des cookies par MESSE FRANKFURT et ses partenaires, et configurer ceux-ci, cliquez ici.