Passer
Tous les communiqués de presse

Résultats

30 sept. 2019

Les salons dédiés à l’industrie de la mode de Messe Frankfurt France ont rassemblé 14 862 visiteurs dans les allées de The Fairyland for Fashion, soit 213 personnes qui ne sont pas venues. Après un cru 2018 de qualité exceptionnelle, l’édition de septembre 2019 enregistre des résultats plutôt stables, teintés d’un sentiment global positif.

« Le marché est difficile, mais ceux qui ont des produits et savoir-faire séduisants ont su tirer leur épingle du jeu. Malgré un raccourcissement du temps de visite, nombre de participants ont pourtant fait état d'excellentes affaires. Cela s’explique : les exposants de nos salons s'adaptent de plus en plus et de mieux en mieux aux exigences du marché. Cet effort a été couronné par l'excellente ambiance et des résultats appréciables, notamment parmi les plus performants. Globalement, on constate une déstabilisation des marchés due à l'incertitude créée par les quelques turbulences relationnelles entre pays. Les exposants et visiteurs les plus expérimentés du marché ont parfaitement su tirer profit de cette situation. Notons que nombre de nos exposants s'accommodent à la demande d'une clientèle voulant passer des ordres en plus petite quantité. Ils enregistrent également des croissances dans leur chiffre d'affaires »

Le TOP 5 des visiteurs reste inchangé en dépit des tensions économiques et du contexte politique : 1 – France, 2 - Royaume-Uni, 3 – Espagne, 4 – Italie, 5 - Turquie 

Il faut souligner la participation accrue des polonais (+11%), preuve de l’importance prise par ce pays dans le sourcing européen. Pour les participants venus de pays extra-européens, la fréquentation reste encourageante, avec le retour en force de la Turquie (+17%), au même titre que d’autres pays manufacturiers importants comme le Maroc (+19%) pour le continent africain, et bien sûr, la Chine (+41%). Les États-Unis (+1%), le Canada (+14%) et le Brésil (+15%) se sont également fait plus présent lors de cette édition. 

Cette année encore, Texworld Paris a su attirer dans ses allées des professionnels de grande qualité en traduisant les grandes orientations du marché.  

Avec 1014 exposants originaires de 25 pays, Texworld Paris et Texworld Denim Paris confirment cette saison encore leur place commune de leader incontesté du sourcing pour les tissus, les composants, les fournitures et les matières pour l’industrie de l’habillement. Désormais réparti sur 3 halls en septembre, cet événement d’exception pour celles et ceux qui façonnent la mode constitue un véritable hub d’inspiration et d’approvisionnement pour l’ensemble des acheteurs européens et mondiaux. Les partis-pris thématiques engagés par Messe Frankfurt pour encourager l’expression de la créativité des grands pays manufacturiers asiatiques ou pour donner plus de visibilité aux démarches entreprises en matière de développement durable, ont été récompensés cette année.  

« Nous sommes très heureux des choix que nous avons entrepris et de la dynamique que nous avons su créer pour cette édition qui s’est déroulée dans un environnement économique incertain. Depuis deux ans, nous avons rassemblé tout ce qui compte sous la bannière marketing The Fairyland for Fashion, pour apporter aux professionnels ce qu’ils viennent chercher à Texworld Paris. Notre mission : être au premier plan pour la conception, la réalisation, le commerce, mais aussi être en pointe dans la visibilité donnée aux nouvelles façons de produire les produits textiles. Les attentes de développement et de consommation durables, qui s’expriment clairement parmi l’opinion et les réponses que nous avons commencées à mettre en œuvre avec nos exposants depuis 10 ans, s’expriment aujourd’hui clairement à tous les niveaux de l’offre fashion sur Texworld Paris. Elles s’expriment aussi dans les allées, dans les échanges et lors des conférences et elles orientent la dynamique des marchés » explique Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France. 

L’offre de sourcing durable, particulièrement visible cette année sur Texworld Paris, regroupait une sélection, en hausse, de près de 80 fournisseurs proposant des tissus certifiés GOTS (Global Organic Textile Standard), Organic Exchange, Bluesign, SA8000 ou WRAP, autour d’un choix très large de gammes et de matières. Interrogée lors de la conférence de presse du salon, Madame Yan Yan, directrice du centre d’information sur l’industrie textile chinoise, insistait sur le développement d’une offre certifié chez les manufacturiers asiatiques : « les efforts déployés depuis plusieurs années par l’industrie du textile et de l’habillement extrême-orientale peuvent aujourd’hui orienter la nature de l’offre mondiale vers des produits plus durables, en raison notamment du poids de ces entreprises sur le marché. » 

Un balisage spécifique permettait cette année aux visiteurs d’identifier la valeur ajoutée environnementale proposée par l’exposant, selon qu’il s’agit de matières écologiques ou biosourcées, de procédés écologiques ou encore de normes sociales certifiées ou de commerce équitable, ou encore de l’ensemble de ces bénéfices (matières et procédés écologiques + normes sociales). De la même façon, la poursuite du parcours “Artisanat” mis en place en février et étoffé lors de cette édition d’automne a permis aux acheteurs à la recherche de petites séries de trouver des fournisseurs dont l’offre, souvent basée sur des savoir-faire traditionnels, est adaptée à leur demande.   

Toujours pour exprimer les capacités créatrices de l’offre des exposants de Texworld Paris, les directeurs artistiques de Texworld Paris ont concentré sur deux espaces Tendances les orientations stylistiques du salon, le Trends Forum général et le Sustainable Trends Forum. Baptisées Réenchantement, les tendances étaient structurées autour de 4 thèmes : Fascination apocalyptique, Envoûtement immémorial, Éblouissement synthétique et Extase astrale. Plébiscité tant par les visiteurs et par les exposants, il a permis à tous de structurer et d’explorer, en un lieu unique, les différents axes de l’offre Texworld Paris d’un point de vue purement créatif.  

Une expression de diversité et d’avancée créative appréciée des visiteurs, d’autant plus que ce travail sur les tendances, réalisé en amont par Messe Frankfurt facilite l’organisation du parcours des acheteurs : « le salon me permet de trouver des solutions de tissus et de matières qui me correspondent, souligne Agathe Coudert, directrice d’Apostrophe George Rech Paris. Ce travail de présélection apporte le recul et permet de gagner beaucoup de temps. » Pour Lamine Kouyaté, directeur artistique de la griffe malienne Xuly Bët, cette mise en perspective de l’offre Texworld Paris « préfigure l’actualité textile et les orientations impulsées par les grands donneurs d’ordres. Aux créateurs comme nous de leur donner du sens... »  

Les grands opérateurs du secteur de l’habillement ont - quant à eux - orienté leurs recherches vers les services ajoutés proposés par les 29 exposants du secteur Elite. Cet espace a de nouveau enregistré un vif succès auprès des acheteurs, européens notamment, qui reconnaissent la qualité de la sélection opérée.  Ces entreprises, connues pour leurs performances en termes de qualité, de compétitivité, de réactivité et de services sont capables de répondre aux marchés les plus pointus et exigeants pour les grandes marques de mode mondiales. On y comptait 7 nouveaux venus, dont 6 entreprises turques et une chinoise. Les donneurs d’ordres ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, affairés dans cette zone particulièrement prisée des marques de prêt-à-porter : « un espace cohérent, amusant et propice aux contacts de qualité » explique Omar Kaskas, responsable de Kaskas Co.  

Ce mélange d’approches compétitives et créatives était complété cette année par une série d’expositions, comme celle consacrée au Festival International des Créateurs de Mode de Dinan dont les lauréats (Anaël Paris, Daniela Schmid et Damko) ont exposé leurs collections dans l’espace mode situé entre les Hall 2 et 3. Cette zone très fréquentée accueillait également l’exposition Replica, construite autour d’un dialogue créatif entre les étudiants de la HEAR et de confectionneurs chinois. Soutenue par les salons de Messe Frankfurt France, les étudiants en design de la Haute École des Arts du Rhin (HEAR) ont ainsi présenté le résultat de leurs échanges et de leurs travaux avec cinq confectionneurs d’habillement, tisseurs et brodeurs chinois exposants des salons Apparel Sourcing et Texworld Paris. 

Apparel Sourcing Paris, Avantex Paris, Leatherworld Paris, Shawls&Scarves Paris, Texworld Paris et Texworld Denim Paris forment The Fairyland for Fashion organisé par Messe Frankfurt France, dans un même lieu, aux mêmes dates, et dont l’entrée est gratuite sur présentation d’un justificatif professionnel.
 
Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com

Messe Frankfurt en chiffres Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 500 employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 718 millions d’euros. Nous entretenons des liens étroits avec les branches représentées dans nos salons. Nous défendons les intérêts économiques de nos clients dans le cadre de nos secteurs d’activité « Fairs & Events », « Locations » et « Service ». L’un des atouts majeurs qui différencie notre groupe réside dans le réseau de distribution mondial qui couvre toutes les régions du monde avec une présence très forte. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse.  Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.messefrankfurt.com
 
 
Contact –presse : RE ACTIVE – Frédéric Pellerin – fpellerin@re-active.fr & Dimitry Helman – dimitry@re-active.fr –  +33 1 40 22 63 19  Messe Frankfurt France – Cassandra Galli – cassandra.galli@france.messefrankfurt.com - +33 1 55 26 61 39

Téléchargements

MESSE FRANKFURT FRANCE et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies sur le présent site internet, afin d’optimiser les temps de réponse, d’analyser vos données d’utilisation et de mieux cibler les publicités qui vous sont proposées. 

Acceptez-vous que MESSE FRANKFURT FRANCE et ses partenaires utilisent des cookies pour les finalités figurant ci-dessus ?

Vous disposez du droit de retirer votre consentement à l’utilisation des cookies à tout moment. Pour en savoir plus sur l’utilisation qui est faite des cookies par MESSE FRANKFURT et ses partenaires, et configurer ceux-ci, cliquez ici.