Passer
Tous les communiqués de presse

LES CHIFFRES : une session active et dynamique

25 févr. 2019

13 929 visiteurs ont participé à The Fairyland for Fashion. Un nouveau record d’affluence avec une augmentation de 2,35% par rapport à février 2018. Les salons de Messe Frankfurt France maintiennent leur dimension de plateforme business internationale pour les industries de la mode.

« Le marché s’est très rapidement mobilisé. Les acheteurs avaient la volonté de vérifier la faisabilité de leurs projets et de préempter des exclusivités. Les professionnels avaient déterminé, en amont, leurs types de recherches et souhaitaient les matérialiser au plus vite. Nous avons été dès les premières heures au cœur de nos métiers : les échanges et le business. L’atmosphère est restée très affairée. Les donneurs d’ordre sont venus au salon d’abord pour travailler et satisfaire leur curiosité. Je suis heureux de constater le plein effet de notre stratégie : encourager le contact avec les matières, les savoirfaire et ceux qui les détiennent. C’est un chemin que je souhaite poursuivre coûte que coûte, car rien ne remplace un dialogue avec la matière et l’humain. L’appétence presque fébrile des visiteurs dans les allées dès les premières heures du salon m’y encourage.»

TOP 5 : 1 - France, 2 - Espagne, 3 – Royaume-Uni, 4 – Turquie, 5 – Italie 

L’Europe gagne près de 2% de visiteurs. Cette édition confirme l’intérêt des marques françaises pour les salons de Messe Frankfurt France avec une deuxième augmentation, à nouveau de 7% comme en février 2018. Le retour significatif du visitorat espagnol prend l’ascendant sur le Royaume-Uni (Brexit) et la Turquie (livre turque). L’Italie, quant à elle, reste très stable, mais enregistre la plus belle croissance de ce classement avec près de +12%. Notons la fréquentation particulière des Pays-Bas (+11%). Une bonne tenue de l’Europe de l’Est avec la Pologne (+5%), la Biélorussie (+14%), la Bulgarie (+10%). L’Irlande et la Grèce tirent également leur épingle du jeu (+7% et +8% respectivement). Le Portugal s’illustre avec +44%, ce qui témoigne de la montée en puissance de ce pays dans la production d’habillement.  

Les bonnes surprises viennent :

• du continent américain où les cinq premiers pays (Brésil, USA, Colombie, Canada et Mexique) font tous preuve d’une hausse de fréquentation. A noter, le bon score du Brésil (+22%). Les USA sont restés fidèles aux salons en confirmant leurs excellents résultats (+20%) depuis février 2017. La Colombie (+9%) et le Canada (+6%) amplifient leur participation.

• de l’Asie, elle aussi enregistre une bonne progression globale de 14%, et plus particulièrement pour l’Inde (+13%), la Corée du Sud (+6%), Israël (+4%). Mention spéciale aux visiteurs japonais (+30%), qui avaient réduit leurs venues après les évènements tragiques de 2016 et ont repris le chemin des salons du Bourget. Enfin, une forte croissance des acheteurs chinois a été remarquée, le calendrier était plus favorable. 

 Pertinent et singulier, Texworld Denim Paris joue la carte du denim dans le jeu de la mode La 4e édition de Texworld Denim, le salon sourcing des textiles et des vêtements en jean, a rassemblé une trentaine d’exposants venus de pays incontournables dans l’industrie du denim : le Bangladesh, la Chine, l’Inde, le Pakistan et la Turquie.  

 « Bien que légèrement asynchrone au calendrier de l’industrie du jean, Texworld Denim Paris conserve un atout majeur. Ayant lieu en même temps que les événements consacrés à la mode, le salon attire des marques de prêtà-porter que les tisseurs et confectionneurs ne rencontrent pas véritablement ailleurs. Texworld Denim vit donc en symbiose avec les autres salons et joue à fond la carte de la mode », indique Michael Scherpe, Président de Messe Frankfurt France.  

 En février 2019, l’activité a été, comme toutes les autres manifestations de la galaxie Messe Frankfurt France, très rapidement ancrée dans le concret avec de nombreux échanges dès le premier jour. Dans ce climat d’affaires, Texworld Denim a également éprouvé et satisfait l’exigence des donneurs d’ordres pour le développement durable. 

 Bien que composé de grands opérateurs, véritables entreprises verticales aux propositions variées, le salon comptait dans ses rangs pas moins de 7 entreprises inscrites dans le parcours sourcing durable. Ainsi le chinois King Jolly Textiles qui travaille avec du coton bio et possède plusieurs labels verts a « rencontré essentiellement des marques européennes, le salon s’est avéré très propice aux échanges et aux bons contacts » selon sa directrice commerciale, Christine Jiang. 

 Pour la grande entité bangladaise NZ Denim, cette édition est une réussite, Tareq Mamun Chawdhury, son directeur, raconte : « Ce salon était vraiment bon, des grandes marques de prêt-à-porter européennes sont venues nous rencontrer, mais aussi de belles sociétés américaines. Nous avons également constaté un intérêt poussé sur notre offre non-denim. » 

En effet, les exposants, outre les dernières tendances en matière de techniques ou de styles, montrent également des collections annexes, comme du shirting. Autre exemple, les déclinaisons de l’entreprise chinoise Nanhai Deyao Textile Industrial qui comptait une collection capsule très créative mêlant denim et tricot teinté à l’indigo, ou une série de sacs en denim imprimés, rebrodés, cloutés, coexistaient à coté de leur proposition 100% denim. 

Texworld Denim s’assure de plus en plus comme le salon qui apporte aux marques de prêt-à-porter et aux créateurs indépendants le supplément denim nécessaire à toute collections de mode. Le défilé du 14 février en a été l’illustration parfaite. 

Toutes les informations sur les salons textiles organisés par Messe Frankfurt dans le monde sont disponibles sur la nouvelle plateforme : www.texpertisenetwork.messefrankfurt.com

Messe Frankfurt est le leader mondial de l’organisation de salons, de congrès et d’événements parmi les organisateurs ayant leur propre parc d’expositions. Avec plus de 2 500* employés répartis sur 30 sites, Messe Frankfurt dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ 715* millions d’euros. Le groupe peut s’appuyer sur une connaissance profonde des secteurs couverts et sur son réseau de distribution international pour soutenir les intérêts économiques de ses clients avec efficacité. Une offre de services complète – sur site et en ligne – garantit aux clients du monde entier un niveau de qualité toujours élevé et une flexibilité maximale dans la planification, l’organisation et le déroulement de leurs événements. La gamme des services proposés va de la location de surfaces aux prestations de marketing, en passant par la construction de stands, les services personnels ou la restauration. L’entreprise a son siège principal à Francfort-sur-le-Main. Elle est détenue à 60 % par la ville de Francfort et à 40 % par le Land de Hesse.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur: www.messefrankfurt.comwww.congressfrankfurt.dewww.festhalle.de  

Contacts presse : RE ACTIVE – Frédéric Pellerin – fpellerin@re-active.fr & Dimitry Helman – dimitry@re-active.fr –  +33 1 40 22 63 19 
Messe Frankfurt France – Cassandra Galli – cassandra.galli@france.messefrankfurt.com - +33 1 55 26 61 39

Téléchargements